Brake - Sysco
Skip to content Skip to navigation menu

Des recettes plus végétales pour une alimentation plus durable

Selon l’ADEME, l’alimentation représente entre 20 et 50% de notre empreinte environnementale. Un impact amené à augmenter encore avec l’accroissement démographique. 

C’est pourquoi recourir à une alimentation plus durable permettrait de concilier les besoins de chacun tout en limitant son impact sur l’environnement. 

Nous vous en disons plus grâce aux experts du WWF.

 

Le Flexitarisme c’est quoi ?

Le terme flexitarien a fait son entrée dans le petit robert qui le définit comme un mode d’alimentation principalement végétarien, mais incluant occasionnellement de la viande ou du poisson.

 

L’alimentation durable, c’est quoi ? 

Selon une étude co-réalisée par le WWF France et ECO2 initiative, « pour le même prix, manger mieux tout en réduisant son impact sur la planète, c’est possible ! ». 

Pour le démontrer, l’étude a comparé le panier standard des français avec un panier « flexitarien » adapté à l’alimentation hebdomadaire d’une famille de 4 personnes (2 adultes et 2 enfants). 

Tout en conservant une alimentation en protéine animale et végétale hebdomadaire, l’étude montre qu’en diminuant ses apports en protéines animales qui représentent un coût élevé, il est possible d’acheter des produits : protéine végétale et animale de meilleure qualité, labellisés pour un coût identique. 

Ce panier est composé de : 

► 2/3 de protéines végétales

► 1/3 de protéines animales

► Moins de produits transformés

Concrètement, cela signifie, pour une personne de passer de 6 repas par semaine avec de la viande ou du poisson à 4 repas et d’un repas par jour avec des produits transformés, à seulement 2 repas par semaine.

Le panier flexitarien permet également de réduire de 38% l’impact carbone par rapport à un panier standard. 

Pour arriver à ce panier durable, il est nécessaire de revoir en partie nos habitudes alimentaires et modes de consommation. 

Mais, il est tout à fait possible de commencer par incorporer petit à petit des recettes végétales faciles et savoureuses dans vos menus.

 

panier flexitarien

 

Des astuces pour végétaliser son assiette et créer la surprise !

SIRHA tables rondes idées durables

Pour notre responsable conseil culinaire, Bérénice Plaine : « Pour introduire en douceur du végétal dans vos assiettes proposez des mets basés sur des recettes rassurantes et gourmandes connues de tous. Proposez des tatins, des crumbles ou des lasagnes aux légumes par exemple ».

 
 
 

Echange au SIRHA lors de nos tables rondes « idées durables »

  
 

► Pensez aux légumineuses : les fèves et les haricots secs (rouge, blanc, noir), les pois secs comme le pois cassé, le pois chiche et les lentilles en variant les couleurs (vertes, corail…) et en versions chaudes ou froides.

► Utilisez des noix et des graines oléagineuses comme la noix, la noisette, la pistache, l’amande et la cacahuète, mais aussi des graines de courge ou de lin pour relever vos plats et apporter du croquant.

 Variez les féculents : pommes de terre, riz, pâtes, sarrasin, semoule ou quinoa…

► Associez les herbes et aromates à vos plats : persil, thym, romarin, menthe, ciboulette mais aussi les fanes et pousses comestibles pour des recettes zéro gâchis. 

► Proposez des plats végétariens basés sur des recettes connues de tous : des tatins, risottos, crumbles, lasagnes, gratins et flans aux légumes…

► Et inspirez-vous de la cuisine du monde : Daal, couscous végétarien, curry, galettes végétales…